EU / UE

Grèce. Avec Syriza, la Grèce oscille à nouveau « entre démocratie et régime autoritaire »

MOBUTISME. Le soutien important dont jouit auprès de l’opinion grecque le gouvernement national-populiste, c’est-à-dire la coalition entre Syriza et la droite extrême (jusqu’à 60% d’opinions favorables), se fonde, pour l’essentiel, sur deux piliers.

Grèce. Syriza cernée

DETTES. On savait que l’expérience Syriza serait une leçon de choses en politique, la mise à nu, toutes technicités juridico-financières envolées, des ressorts fondamentaux de la puissance et de la souveraineté. De ses confiscations dans des institutions aussi. Nous y sommes – et encore plus vite que prévu.

Power. A SYRIZA government in Greece: what it wants and what might be possible

AND THE WINNER IS. The left-wing SYRIZA party led by Alexis Tsipras win the Greek general election on Sunday after campaigning on a pledge to renegotiate the country’s international bailout and reverse years of austerity.

Is Greece about to call time on five punishing years of austerity?

EVERYBODY SYRIZAHistoric elections could see disillusioned voters put leftwing party Syriza in power.

Pages

Subscribe to RSS - EU / UE